top of page
Rechercher

Action de prévention auprès des enfants.

Dernière mise à jour : 27 avr. 2022

Car la connaissance est le premier pas vers une prise de conscience, nous intervenons dans les écoles ou centres de loisirs.

Afin de mener ces actions, nous avons l'accord de la directrice Diocésaine pour intervenir dans les écoles privées du département de Pyrénées Orientales.


Nous pouvons également intervenir dans les centres de loisirs, sur les Pyrénées Orientales et l'Aude.



Nos interventions sont gratuites, et durent entre 50 et 60 minutes. Nous nous déplaçons au sein de la structure qui en fait la demande.

Nous utilisons des supports adaptés comme : les petits Ours (pour les 5-7 ans), ou "si on en parlait" (pour les 9 à 12 ans).

 

À savoir :

La loi du 7 mars 2000 dite "loi de Courson" prévoit qu'au moins une séance annuelle d'information et de sensibilisation sur l'enfance maltraitée soit inscrite dans l'emploi du temps des élèves des écoles, des collèges et des lycées.

 

Afin d'assurer ces ateliers, nous sommes bien entourés. De nombreux intervenants qualifiés sont dévoués à cet exercice :


  • Marion TRIAS : éducatrice spécialisée, assesseur auprès du tribunal pour Enfants

  • Nadège DUCHER-FULLERINGER : formatrice BAFA

  • Guillaume FARGET : administrateur formé à l'écoute active et la relation d'aide

  • Claire BONENEFANT : puéricultrice

  • Florence GALY : psychologue

  • Et toute une équipe de bénévoles formés à ces outils de prévention



Nous avons, de plus, des supports de prévention adaptés :

  • Les petits ours n'ont pas peur : c'est un programme interactif pour la prévention des maltraitances des enfants de 5 à 7 ans. Il se décompose en quatre parties qui abordent successivement le ressenti, le respect, la maltraitance physique et la maltraitance sexuelle.

  • Si on en parlait : c'est un programme interactif pour la prévention des maltraitances auprès des enfants de 10 à 12 ans. C'est une sorte de bande dessinée animée. Le DVD se compose de huit clips qui traitent de la violence physique et psychologique dans le bus scolaire, de la violence dite « éducative », du racket, du rejet et de l'isolement, du danger des rencontres sur Internet, de l'abus d'images, des agressions sexuelles et de l'inceste. Ces différentes séquences permettent de poser les problèmes et facilitent l'échange avec les élèves.


Nous pouvons également mettre à disposition de l'école une mallette avec de la documentation et des livres pour permettre à l'enseignant d'approfondir le sujet avec les enfants.


Pour en savoir plus, contactez Billal au 0781 107 117

 



23 vues0 commentaire
bottom of page